Un cadre à noeud

Comme je vous le disais dans le dernier message, je suis repartie de chez mes parents les bras (et les valises) remplis.
Dimanche dernier, jour des vide-greniers, je ne déroge pas à mon activité dominicale.
Nous voilà donc partis, regardant avec minutie chaque stand. Et là, perdu au milieu d'un grand nombre de cadres et autre bazar, un cadre à noeud. Bon, ne nous emballons pas trop vite, la dernière fois que j'en ai trouvé il était à 60 euros. Humm, un peu cher quand même. Je demande le prix malgré tout, stupeur : 2 euros. Vendu !

Comme pour les hortensias, je n'avais bien évidemment pas réfléchi à comment le rapporter soit qu'il soit abimé. L'euphorie ayant pris le pas sur l'organisation. Sitôt rentrée : papier à bulle, housse, scotch. Vitre et cadre intacts arrivée à la maison. Ouf !
Il aura donc fallu que je fasse 700 km pour enfin en trouver un.

 

Cadre à noeud2

La chaise provient de la grand-mère de ma grand-mère et m'a été donnée par ma mère. C'est familial en somme !
Elle m'en donné deux (Non, non, elles je ne les ai pas rapporté en train!) Elle trouvait que ca irait très bien avec ma nouvelle déco, ce qui est vrai. Les deux chaises sont en parfaits états et encore assez robustes, contenu de leur grand âge.

Comme toujours, s'en suit la question du style que je souhaite leur donner, comment les relooker...
Finalement, je me suis dit que je n'y toucherai pas.
Pour deux raisons : tout d'abord, le fait que se soient des chaises de famille les rendent un peu particulières et j'aurais l'impression de les dénaturer si je les patine. Et ensuite, comme me l'a si judicieusement fait remarquer une bloggeuse (Villa Saint Ange), une maison remplie de meubles (et d'objets) tous patinés manque de naturelle et je rajouterais même d'âme. Et comme m'a dit ma cousine : "c'est bien aussi de laisser des objets dans leur jus".
Enfin, tout se blabla pour dire que je vais suivre leurs conseils et donc, ne rien faire !

Après ce petit interlude, dernier objet rapporté dans ma valise. Parce que je touvais que ca manquait à la maison : un pied de lampe.

 

pied de lampe bois tourné

 

Voilà pour ce qui est de mes chines et butins Sarthois.
Rien ne vaut un petit retour aux sources.